Une passerelle vers l’inattendu

Tout près du Lac de Monteynard, les passerelles himalayennes du même nom sont aussi vertigineuses que discrètes dans leur écrin boisé et minéral. Tendues au-dessus du Drac et de l’Ébron, elles ouvrent de magnifiques perspectives sur le lac et ses abords. Marcheurs ou vététistes peuvent relier la Matheysine au Trièves, et le circuit « Passerelles vers l'aventure » invite à boucler le tour du Monteynard.

Mais en Valbonnais, nul besoin de franchir des précipices pour croiser des curiosités. Parmi elles, le carré magique de Valbonnais est une pierre gravée des mots : Rotas Opera Tenet Arepo Sator. Qu'on lise de droite à gauche, de haut en bas ou de droite à gauche, la formule est la même, c'est un palindrome latin : "Le semeur Arépo tient avec soin les roues de sa charrue". Mais lue comme un bœuf trace ses sillons, elle pourrait bien signifier « Comme on a semé on recueille ». D’autres interprétations évoquent une signification érotique… Le mystère demeure !

Le carré magique de Valbonnais

Les petits plats de montagne

Spécialités authentiques, secrets mijotés, saveurs et parfums délicats des plantes de montagne… Nos traditions culinaires vous réservent de délicieux moments entre amis ou en famille.

  • Goûtez-les sur nos tables ou cuisinez-les vous-mêmes ! Nos meilleures recettes sont là : intégrer recettes à recevoir Septembre

  • Local, c’est bon pour le moral ! Les producteurs du Valbonnais vous accueillent à la ferme et vendent directement leurs produits sains et savoureux. Découvrez-les ici : à venir

  • A vos paniers, prêts ? Tous au marché !

Entraigues : les vendredis matin

L'Alpe du Grand Serre : les jeudis matin en saison seulement

Le Bourg d' Oisans : les samedis matin

La Mure d'Isère : les lundis matin

  • Pourquoi ne pas aller plus loin dans le goût avec le Gîte Les Epilobes à Valjouffrey ? Un stage gastronomique original vous attend : « apprendre à cuisiner à base de plantes sauvages » ! www.lesepilobes.fr/?-Stages-Herbalistes.

La G@zette du Valbonnais
Des villages pleins de vie

Dès le XIe siècle, le Valbonnais est une entité féodale qui regroupe les villages de Valbonnais, Entraigues, Le Périer, Chantelouve et Valjouffrey.

Dans les hautes vallées, le seigle, l’avoine et un peu de froment mûrissent et le bétail complète ces maigres ressources. Les basses vallées sont mieux loties, la vigne pousse dans la vallée de la Roizonne et sur le versant sud tandis que la basse vallée de la Bonne profite d’une multiculture toujours dynamique aujourd’hui !

L’agriculture dessine le paysage en créant de nombreux canaux d’irrigations, dont le Canal de Beaumont, lieu d’un intéressant sentier pédagogique.

Le sous-sol est riche : c’est à la mine de ciment du Pont du Prêtre qu’on doit l’arrivée du chemin de fer !

En 1842, le canton a compté jusqu’à 5979 habitants contre 1421 en 1982.

Partout, le bâti témoigne de l’histoire : à la Roche, hameau de la commune de Valbonnais, la maison natale du père de l'égyptologue Jean-François Champollion existe toujours. Du château du Périer, qui servait à la surveillance de la route reliant le Drac à l’Oisans, il reste quelques vestiges. Le belvédère sur la vallée offre toujours une vue imprenable, site idéal de pique-nique.

Le territoire vit encore de l’agriculture, qu’elle soit traditionnelle ou de niche (pastoralisme, maraichage, activités fromagères, safran etc.), du bois avec les scieries et le bucheronnage et du tourisme. De plus en plus de télétravailleurs s’installent ici pour s’offrir un cadre de travail idyllique et serein!

Géologie

La faille du Col d’Ornon, accident majeur dont l’interprétation a permis de mieux comprendre la formation des Alpes, a mis en lumière le très riche patrimoine géologique des Vallées du Valbonnais.

Pour découvrir les nombreux sites et paysages remarquables, des conférences et des visites accompagnées vous attendent dans notre programme d’animations.

Plus d'infos sur la faille du Col d'Ornon sur le site de M. Ameller

Une nature précieuse et plurielle…

Nos vallées sont les gardiennes d’un environnement naturel préservé depuis toujours !

  • Porte du Parc des Ecrins, nous vous invitons à découvrir la splendeur de ses paysages, la richesse de sa faune et de sa flore de montagne.

  • Nos forêts abritent des espèces rares et protégées, comme la Rosalie des Alpes, un insecte à grandes antennes, ou l’orchidée Sabot de Vénus.

  • La réserve naturelle du Béranger, dans la haute vallée du Valjouffrey, offre 84 hectares d’une nature intacte et surprenante.

  • Le Valbonnais recèle de nombreux phénomènes naturels : la Cascade de Confolens, le Plateau du Taillefer, les orgues de Valsenestre…

Et d’une vallée à l’autre, quel contraste de paysages ! Dans la Roizonne, des vues en balcon depuis des villages à 600 m d’altitude, dans le Valjouffrey et la Malsanne, la verticalité (l’Olan atteint 3564 m !), enfin la douceur de la Roizonne.

Pour veiller à la qualité de nos sites, classés en zone Natura 2000, en réserve naturelle ou sur le territoire du Parc National des Ecrins, nous vous invitons à partager des gestes tout simples de respect : vous abstenir de cueillir les plantes protégées. Les paysages que vous admirerez sont le lieu de travail de nombreux agriculteurs. Voici quelques conseils pour respecter leur travail :

  • Clôture de parc : pensez à la refermer derrière vous. Sinon les troupeaux se feront un plaisir de s’échapper.

  • Une jolie prairie : c’est une culture importante pour les agriculteurs. En effet, les prairies servent de fourrage pour nourrir le bétail en hiver.

  • Approcher un troupeau : c’est émouvant mais préférez le contourner et tenir vos chiens en laisse. Ainsi, les animaux ne s’affoleront pas et ne se disperseront pas. Vous respecterez ainsi le travail du berger, gardien des alpages. Vous éviterez également une rencontre surprenante : le patou ! Pour rappel, les balades et randonnées dans le cœur du Parc National des Ecrins ne peuvent se faire accompagnées de votre canidé.

  • Où stationner ? : sur les bords de route ou les parkings. De nombreux chemins en terre servent à exploiter des parcelles agricoles. Ils sont empruntés par les tracteurs. Veillez à ne pas entraver leur passage.